L’hiver approche, même si la météo ne prévoit aucune différence significative entre les températures des années précédentes et celles attendues cette année, le gouvernement français entend informer les préfets à travers une circulaire sur d’éventuelles coupures programmées d’électricité.

Cette mesure qui peut concerner 60% de la population n’est pas une certitude. «Nous ne sommes pas en train d’annoncer aux Français qu’il y aura des coupures, on a même plutôt annoncé l’inverse pour le mois de décembre», a assuré Olivier Véran, porte-parole du Gouvernement.
«Ce qu’on dit, c’est que pour le mois de janvier, on ne sait pas encore quel sera l’état de l’hiver, et que dans la situation où on aurait un hiver particulièrement froid, et donc particulièrement coûteux en énergie, […] il pourrait y avoir des situations de tensions sur les lignes électriques, et comme il est exclu qu’on prenne le risque d’un « black-out », on prépare […]  tous les scénarios pour faire face à toutes les situations».

Depuis la guerre en Ukraine et les sanctions économiques de l’Occident imposées à la Russie, la distribution un peu perturbée du gaz russe au reste de l’Europe a prévu de créer des situations économiques un peu instables en particulier en France, incluant ainsi sa politique énergétique. L’inflation déjà ressentie en 2021 s’est un peu plus répandue suite au conflit en et n’épargne pas les prix de l’énergie, des engrais et des céréales qui ont déjà augmenté de 20% à 30%.

Cet automne, dans le cadre du plan de sobriété énergétique préconisé par le gouvernement le 6 octobre, il a été recommandé aux ménages de réduire considérablement leurs consommations d’énergie, dans le but d’atteindre progressivement une réduction de 10 % de la consommation d’énergie d’ici 2024.

Selon le gouvernement, le programme s’articule autour de 15 « mesures phares » destinées à lutter contre le gaspillage et à mieux gérer la consommation d’énergie dans tous les secteurs de l’économie, de l’administration publique et au sein des foyers. Pour les ménages, elles peuvent s’accompagner d’un soutien financier, afin d’inciter les citoyens à adopter les bons gestes, et dans un contexte de hausse conséquente des prix de l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

HAITI | Quatorze (14) policiers assassinés dans moins d’un mois par des gangs armés

[...] depuis l’ascension au pouvoir du premier ministre de facto Ariel Henry, les bandits …