Le comédien et publiciste haïtien Daniel Fils-Aimé, connu sous le nom de Tonton Bicha a apporté un démenti formel sur le document qui circule sur les réseaux sociaux, et qui ferait croire qu’il aurait reçu une somme de 500.000 gourdes pour la production d’un spot publicitaire dans le cadre d’une campagne lancée par le gouvernement pour combattre le coronavirus.

Avec l’humour qui lui est propre, Daniel Fils-Aimé reproche aux faussaires d’avoir fait une piètre imitation de sa signature, et a aussi fait remarquer qu’il n’y a pas de sceau apposé sur le document.

« Même le mal, ils le font mal… »

Pour appuyer la lutte contre le coronavirus, la Fondation Tonton Bicha en ce moment-même, réalise gratuitement des spots publicitaires pour sensibiliser la population, a-t-il précisé.

A noter que ce document a suscité la réaction de beaucoup de personnalités dans la société civile, indignées d’apprendre que le comédien et le gouvernement profitent du malheur du pays pour gaspiller des ressources.

Joseph LÉANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SECURITE | Le président mozambicain accuse la presse de «faire le jeu des terroristes»

Le conflit armé dans la province de Cabo Delgado, au nord du Mozambique, à la frontière av…