décembre 03, 2021
EN BREF

LE COURRIER DU MONDE est un journal à vocation internationale dont le pôle francophone a pris naissance le 15 mars 2020 à Port-au-Prince en pleine crise sanitaire mondiale du Coronavirus.

Le journal se propose de diffuser des informations sur l’actualité internationale en particulier sur des sujets et événements qui mobilisent l’opinion publique internationale. En effet LE COURRIER DU MONDE travaille avec un panel de journalistes et spécialistes dans des domaines bien précis à travers le monde qui produisent des articles, des réflexions et des avis sur des sujets relatifs aux droits humains, relations internationales, cultures locales, minorités ethniques, politiques internationales, libertés d’expression, et valeurs humanitaires.

Le journal est aussi un outil pour les sans voix, un espace de libre expression pour les minorités  d’un point de vue socio-culturel et politique. LE COURRIER DU MONDE se donne pour mission de relier les cultures, de créer des liens avec des peuples, de mettre en valeur les potentiels non évidents et insoupçonnés des pratiques et des mœurs de certaines communautés qui n’attendent que s’ouvrir au monde.

Nos principes et valeurs

LE COURRIER DU MONDE appuie les organismes militants dans les domaines des droits humains, et se positionne clairement et publiquement en condamnant avec la plus forte rigueur tout acte de violation des droits humains en général, et en particulier des droits des catégories les plus vulnérables, telles les femmes, les enfants, les personnes en situation de handicap, celles ne participant pas aux hostilités dans les conflits armés, etc.

LE COURRIER DU MONDE se positionne clairement en condamnant toute forme de prostitution (forcée ou pas) vue comme une violence faite aux femmes, ainsi que la pornographie et toute autre activité dégradante vis-à-vis des femmes.

LE COURRIER DU MONDE condamne tout acte pouvant être considéré comme du harcèlement, de l’abus, de la discrimination basée sur l’âge, le sexe, l’appartenance ethnique, l’orientation sexuelle, le niveau économique ou social, ou de l’exploitation en particulier des personnes exposées à la stigmatisation, notamment celles vivant avec le VIH.

LE COURRIER DU MONDE ne fait pas de la publicité pour de l’alcool ni la cigarette ou toute autre substance pouvant faire référence à la drogue. LCM choisit de renforcer toute activité économique et/ou sociale qui fait la promotion des cultures et produits locaux, les valeurs traditionnelles, et toute activité pouvant valoriser et garder vivantes et intactes les identités culturelles.

Nos partenaires

LE COURRIER DU MONDE choisit soigneusement ses commanditaires et entretient des rapports symbiotiques avec ses partenaires selon qu’ils respectent et adhèrent aux lignes directives des principes et valeurs promus par le journal.

LCM entretien en effet un cadre de support mutuel avec des organismes et associations locales et internationales pour le développement et la promotion de ses principes et valeurs.

Si vous désirez faire partie de nos partenaires, merci de nous contacter. Nous serions heureux de vous avoir à nos côtés.

%d blogueurs aiment cette page :