Amnesty International a sévèrement critiqué le pays pour s’être livré à une « horrible vague d’exécutions », avec 251 personnes exécutées au cours des six premiers mois de 2022 seulement.

Les autorités iraniennes ont exécuté trois femmes, dont une jeune veuve, pour le meurtre de leur mari, selon l’Iran Human Rights Group.

La semaine dernière a été l’une des plus sanglantes, avec 32 personnes exécutées dans une augmentation substantielle de l’utilisation de la peine de mort qui, selon l’organisme de bienfaisance, a entraîné deux fois plus d’exécutions à ce stade de l’année par rapport à l’année dernière.

Citant des groupes de défense des droits, la BBC a rapporté que l’Iran exécute plus de femmes que tout autre pays, dont la majorité sont reconnues coupables du meurtre de leur mari.

Parmi les trois personnes mises à mort cette semaine figurait Soheila Abadi, 25 ans, à la suite de sa condamnation pour le meurtre de l’homme qu’elle avait épousé à l’âge de 15 ans, le tribunal citant son mobile comme des « conflits familiaux ».

Les militants disent que de nombreux cas impliquent des accusations de violence domestique qui ne sont pas examinées par les tribunaux iraniens.

Cette semaine, Amnesty International a fustigé le pays pour s’être livré à une « horrible vague d’exécutions », avec 251 personnes mises à mort au cours des six premiers mois de 2022 seulement, bien que des chiffres précis ne soient pas disponibles car l’Iran n’annonce pas officiellement chaque cas.

« L’appareil d’État commet des meurtres à grande échelle dans tout le pays dans une attaque odieuse contre le droit à la vie », a déclaré Diana Eltahawy, directrice régionale adjointe d’Amnesty, qui a suggéré que les minorités ethniques sont surreprésentées.

Source : ANFNEWS
Traduction française : Joseph LEANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

IRAN | Les femmes peuvent-elles renverser le régime islamiste iranien?

Mahsa (Jina) Amini était une jeune Kurde de 22 ans. Elle a été tuée par la police des mœur…