À l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat de Jina Mahsa Amini, une jeune femme kurde tuée le 16 septembre à Téhéran par la police des mœurs pour un voile « mal porté » et qui a déclenché la révolution _« femme, vie, liberté » (_en kurde, « Jin, Jiyan, Azadî ») dans tout l’Iran, des actions de solidarité auront lieu à l’échelle mondiale.

La révolution « Jin, Jiyan, Azadî » est la plus grande vague de protestations que la République islamique d’Iran ait connue depuis sa fondation en 1979. L’élément déclencheur a été l’assassinat de Jina Mahsa Amini alors qu’elle était en garde à vue. Cette Kurde de 22 ans originaire de Saqqez est décédée le 16 septembre 2022 dans un hôpital de Téhéran. Avant cela, elle avait été arrêtée par la police des mœurs et battue dans un commissariat de police. Les soulèvements menés par les femmes se sont étendus du Rojhilat, la partie orientale du Kurdistan, à tout l’Iran en quelques semaines.

Un an après le meurtre de Jina Amini, des manifestations vont avoir lieu dans le monde entier. La représentation européenne de la Communauté des femmes libres du Kurdistan oriental (Komelgeha Jinên Azad a Rojhelatê Kurdistan – KJAR) a appelé à participer aux actions de solidarité qui seront organisées dans différentes villes.

Voici le communiqué conjoint signé par KJAR et diverses organisations appelant à la mobilisation à l’occasion de l’anniversaire du meurtre de Jina Amini:

« Près d’un an s’est écoulé depuis l’assassinat de Jina Amini par l’État iranien et le début du soulèvement révolutionnaire du peuple iranien pour la liberté, pour renverser la République islamique et vaincre toute oppression, tyrannie, discrimination et exploitation. Pendant ce temps, les dirigeants criminels de la République islamique ont emprisonné des dizaines de milliers de manifestants et tué plus de 500 personnes.

Malgré toute la répression et les innombrables crimes commis par le régime, les femmes, la communauté queer, le mouvement féministe, les travailleurs, les étudiants, les peuples opprimés, les enseignants, les écrivains, les journalistes, les retraités, les infirmières, les agriculteurs et les militants environnementaux continuent de lutter. lutter contre l’oppression, la discrimination, les inégalités, l’injustice, le hijab obligatoire, la discrimination de genre et sexuelle et la dégradation de l’environnement.

À partir du 16 septembre 2022, « Jin, Jiyan, Azadî » est devenu le slogan d’un soulèvement populaire national pour la justice, la liberté, l’égalité et pour renverser le régime religieux et toutes les structures d’exploitation et d’injustice.

A l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat de Jina Amini, des manifestations seront organisées dans de nombreuses villes du monde le samedi 16 septembre 2023. Nous invitons toutes les personnes épris de liberté, toutes les associations et organisations de femmes, d’étudiants et de travailleurs, toutes les personnes environnementales et humaines militants des droits humains à assister à nos actions mondiales. Jin Jiyan Azadi ! A bas la République Islamique ! Résistance, solidarité, égalité, liberté ! »

KAUF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

ETATS-UNIS | 49 fusillades enregistrées depuis janvier 2024

À eux seuls, les habitants des États-Unis possèdent près de la moitié des armes à feu déte…