Le projet sur lequel travaillait depuis longtemps la chercheuse des études de femmes (Jineolojî) Nagihan Akarsel, assassinée par l’État turc, a été mené à bien par ses compagnes de lutte: un centre de recherche pour femmes comprenant une bibliothèque et des archives a été ouvert à Souleimaniye, au Kurdistan d’Irak.

Un centre de recherche sur les femmes kurdes comprenant une bibliothèque et des archives a été ouvert à Silêmanî. La chercheuse de Jineolojî Nagihan Akarsel, assassinée le 4 octobre 2022 dans la métropole kurde du sud par les services secrets turcs (MIT), a longtemps œuvré pour la réalisation de ce projet. Après l’attentat meurtrier, ce travail a été poursuivi par ses collègues. Des centaines de personnes des quatre régions du Kurdistan ainsi que des femmes venues de Shengal, d’Allemagne et de Catalogne ont pris part à la cérémonie d’ouverture samedi.

L’événement a débuté par une minute de silence, suivie d’un discours de bienvenue de Gulan Bahtiyar du Comité exécutif du Centre de recherches sur les femmes. « Nous avons une lourde responsabilité et nous sommes conscients que notre tâche est de résister dans toutes les conditions. C’est une question de moralité et de conscience, mais en même temps cette tâche demande une attitude consciente. Nous essayons de remplir cette tâche pour que la démocratie gagne », a déclaré Gulan Bahtiyar et a remercié les invitées d’être venues.

Un film sur le travail de Nagihan Akarsel et la nécessité du projet a été projeté lors de la cérémonie d’ouverture. Une contribution musicale d’un groupe de femmes du sud du Kurdistan a suivi, après quoi des salutations de femmes d’Europe et des quatre parties du Kurdistan ont été enregistrées. Dans de nombreux autres discours, l’importance de la lutte des femmes et de la recherche et de la documentation sur l’histoire des femmes a été soulignée. Après une prestation de la chanteuse Jîna Sakiz du Rojhilat, le programme s’est terminé sur le slogan « Jin Jiyan Azadî ».

ANF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

ONU | L’Iran réclame l’exclusion d’Israël

Le président iranien Ebrahim Raisi a appelé dimanche à l'exclusion d'Israël de l'ONU, alor…