Le ciel de la littérature cubaine accueille une nouvelle étoile, une œuvre poétique faite de passion, d’ardeur et d’amour,  imprégnée d’espoir pour les générations futures et toute la population hispanophone du monde entier qui souhaite embrasser l’écriture. .

«Egendrar Lo Desconocido»  est cette œuvre que révèle Asnay Berrayarza, une jeune cubaine de 34 ans, qui nous invite à inventer notre propre avenir, à laisser naître une nouvelle version de nous-mêmes comme une chenille se transforme en papillon, et nous plonger dans l’inconnu sans avoir à nous armer d’optimisme.

Ce recueil de 26 poèmes, élaboré dans une écriture simple, fluide, très communicative mais très profonde, traite de thèmes tels que l’amour, la mélancolie, la solitude, les valeurs familiales, ainsi que les problèmes universels de l’être humain en général, le tout sous un air d’aventure intrépide.

 » Vous avez dit que vous etiez la vie
Pas son maitre
Tu es aussi seul
Toi aussi… »

Cet ouvrage publié sous le label de Ediciones Laponia (Aux Etats-Unis), est préfacé par le célèbre poète Jorge Luis Mederos (Veletta):

«Il y a de larges zones d’intimité dans ce livre où l’auteur met ses démons et ses principes entre les mains du présumé consommateur. Cependant, un lecteur bien formé peut facilement intercepter le soupir d’une autre fille. Une de plus qui, comme dans un cinéma, regarde sa vie passer. » – d’après Jorge Luis Mederos

Elle rappelle également les différentes difficultés qu’a connues la jeune auteure avant de voir ses efforts finalement récompensés par cette publication.

«C’est un livre qui a pris du temps. Je l’écrivais jusqu’à ce qu’il soit prêt à être publié »

«Je dois d’abord remercier Dieu, puis je dédie cette œuvre à ma mère avant tout, et à ma famille qui m’a appuyée dans l’écriture de ce livre. »

Pour le moment, ce recueil n’est disponible que sur Amazon.

Asnay Berrayarza est née à Cuba le 20 mars 1986 dans la ville de Santa Clara, province de Villa Clara, elle est la cadette d’une famille de six enfants.Elle a fait ses études en sciences humaines à l’Université Centrale « Marta Abreu » de las villas, UCLV.

Elle a obtenu le prix Escaramujo en 2017 dans la section littérature, et a récemment reçu une mention spéciale au concours américain La Palabra De Mi Voz.

En plus de s’intéresser à la poésie, la jeune auteure aime la musique, le cinéma, le théâtre. Elle est passionnée de photographie et rêve de tenir une maison d’édition et d’être une bonne rédactrice, relectrice et designer. Actuellement, Asnay Berrayarza est promotrice du magazine Umbral du Centre Provincial du livre et de la littérature de Villa Clara.

 » Je serai comme la rivière
qui tombe et s’ecrase
et saute et rebondit
mais qui atteindra la mer… »

Joseph LEANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

TURQUIE | Poursuite des procès de meurtre des journalistes Jamal Khashoggi et Musa Anter

Au cours des deux dernières audiences, le tribunal a rejeté les demandes de la fiancée de …