Mexique

Cette nation est considérée comme l’économie la plus forte et la plus stable d’Amérique latine, grâce à son important commerce d’exportation de produits et de services vers différents pays. Les secteurs industriel et agricole sont ceux qui apportent le plus d’avantages économiques à l’économie mexicaine, à l’industrie de l’élevage, à l’industrie du tourisme, à l’industrie automobile, à l’industrie du ciment et à une variété de ressources naturelles de haute qualité se démarquent également. Deux des aspects qui l’ont fait connaître dans le monde entier sont sa gastronomie, de multiples plats colorés qui plaisent au palais et sa vaste production cinématographique, en particulier celle qui fait référence à l’âge d’or du cinéma mexicain.

Le Mexique est le onzième pays le plus peuplé du monde, la majorité de sa population ayant l’espagnol comme langue maternelle, que l’État reconnaît comme langue nationale avec 67 langues autochtones. Environ 287 langues sont parlées dans le pays. En raison des caractéristiques de sa population, c’est le pays hispanophone le plus peuplé, ainsi que le septième pays le plus diversifié sur le plan linguistique au monde.

Le Mexique est l’une des principales puissances économiques d’Amérique latine, ce pays a un PIB nominal fixé à 1 322 489 millions de dollars et un revenu par habitant de 10 405 dollars. La population totale de ce pays est de 126 577 691 habitants.

Costa Rica

Ce petit pays prospère situé en Amérique centrale se distingue par son industrie du tourisme, qui est l’un des principaux secteurs économiques et à la croissance la plus rapide du pays et représente depuis 1995 la première source de devises pour son économie, tout cela grâce au fait qu’il dispose d’une grande variété de lieux d’intérêt.

Le Costa Rica se distingue également par son économie basée sur la production agricole, l’un des secteurs traditionnels de l’économie de ce pays. On s’attend à ce que d’ici 2030, l’effet de l’augmentation de la température moyenne annuelle et de la diminution des précipitations aura un impact significatif sur l’agriculture du pays. Cela représente un défi pour le Costa Rica, car il est possible que de nombreuses zones agricoles qui soutiennent les exportations et la sécurité alimentaire dans les zones rurales soient affectées.

La capacité du Costa Rica à s’adapter aux changements dépendra de son accès aux services de base, à l’information, à la technologie et à l’entretien des écosystèmes, ce qu’il a déjà fait en exportant des services et une variété de produits électroniques.

Ce pays d’Amérique centrale a un PIB nominal de 65 179 millions de dollars et un revenu efficace par habitant de 12 690 dollars. On estime que ce pays d’Amérique centrale compte un total de 5 022 000 habitants.

Le Costa Rica a présenté une croissance lente de 2% en 2019, mais des perspectives économiques plus encourageantes sont attendues en 2020, grâce à l’excellente productivité de l’industrie manufacturière et agricole du pays. Une autre donnée importante à souligner est le faible taux d’inflammation qui n’était que de 1,6% en janvier 2020.

République Dominicaine

L’économie de la République dominicaine est l’économie à la croissance la plus rapide de toute l’Amérique latine, dépassant le Panama. Cette île située dans la mer des Caraïbes, ces dernières années a connu une croissance économique importante. En 2015, l’économie dominicaine a augmenté de 7%, étant l’une des plus fortes croissances au monde et la neuvième plus grande économie d’Amérique latine.

La culture de la République dominicaine, en termes de population et de coutumes, se nourrit du mélange des racines espagnoles, africaines et taïnos. La République dominicaine a été la première colonie espagnole en Amérique. Comme d’autres peuples des Caraïbes et dans un sens général de l’Amérique latine, la République dominicaine a une culture basée sur le syncrétisme racial.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’économie dominicaine se caractérise par l’augmentation exorbitante de la masse monétaire due à l’introduction fréquente de nouveaux cônes monétaires pour faire face à l’hyperinflation constante, faisant parfois circuler plusieurs monnaies nationales à la fois (réal et pesos).

Cette île des Caraïbes a maintenu une croissance économique significative, son PIB nominal est estimé à 96 291 dollars et son revenu par habitant à 9 194 dollars. La République dominicaine compte environ 11 129 128 habitants.

La République dominicaine a enregistré une croissance économique de 4,8% en 2019, l’une des meilleures d’Amérique latine. Les envois de fonds, l’augmentation des exportations et le faible taux d’inflation jouent un rôle fondamental pour le développement de l’économie dominicaine.

Argentine

L’économie argentine est la deuxième plus développée et la plus importante d’Amérique du Sud. Les productions agricoles de ce pays sont réalisées avec une technologie de pointe et une excellente logistique, ce qui facilite les processus agricoles. Le secteur pétrolier et minier et l’industrie du tourisme sont parmi les industries les plus rentables pour l’économie argentine.

L’Argentine contemple l’un des paysages et climats les plus divers du monde et son relief peut être divisé en cinq grandes zones, les Andes, à l’ouest du pays et au sud de l’île de la Terre de Feu; la vaste plaine chacopampéenne, d’un million de kilomètres carrés, au centre-nord; le plateau patagonien d’environ 600 000 km² au sud; le bassin de La Plata et la Mésopotamie et les territoires insulaires de l’Atlantique Sud.

Le pays a la particularité d’avoir trois noms officiels établis depuis 1860 par l’article 35 de la Constitution nationale, qui peuvent être utilisés de manière interchangeable: «Provinces Unies du Río de la Plata», «République Argentine» et «Confédération Argentine».

L’Argentine est l’une des nations les plus riches du continent américain, avec un PIB nominal de 443 249 $ et un revenu par habitant estimé à 9 730 $. On estime que ce pays compte 45 195 777 habitants.

L’économie argentine n’a pas progressé en 2019 et le FMI estime que d’ici 2020, le PIB de ce pays baissera de 1,3%. Le gouvernement argentin prévoit d’améliorer la productivité du secteur industriel et financier du pays et de réduire le taux d’inflation et la dette extérieure élevés.

Trinité et Tobago

Le pétrole est le principal produit d’exportation de la Trinité-et-Tobago, avec de vastes champs de pétrole et trois raffineries et usines pétrochimiques à l’ouest. Aussi dans l’ouest, du gaz naturel et de l’asphalte sont obtenus, à partir desquels un lac de 46 hectares a été créé.

La Trinité-et-Tobago se distingue par sa productivité agricole élevée liée à la culture et à l’exportation de la canne-à-sucre, associée à la production de sucre, de miel et de rhum. La production de café et de cacao se distingue de la même manière. Un autre domaine important qui mérite d’être souligné est la production animale variée de ce pays.

Le nom indigène de Trinidad était Kairi ou Leré, dont la signification aurait été «Terre des colibris» ou peut-être simplement «L’île». Au cours de ses voyages, Christophe Colomb découvrit la principale de ses îles le 31 juillet 1498 et l’appela « Terre de la Sainte Trinité », qui devint plus tard Trinidad.

Cette île des Caraïbes a une économie stable, son PIB nominal est estimé à 23 251 millions de dollars et son revenu par habitant est de 17 491 dollars. La population de Trinité-et-Tobago est estimée à 1 389 858 habitants.

En 2019, Trinité-et-Tobago a connu une croissance économique lente de 0,4% et pour cette année 2020, une croissance exponentielle n’est pas prévue. Le secteur industriel de la chimie et des hydrocarbures, l’industrie des services et des produits agricoles sont la principale source de revenus dans ce pays.


Honduras

Le Honduras, grâce aux grandes ressources naturelles qu’il possède, a la capacité d’exporter du café, des bananes, du palmier africain, du sucre, du bois, du tabac et une autre variété de produits agricoles exceptionnels. Ce pays se distingue également par sa productivité avancée dans les maquilas, qui produisent une variété de vêtements pour l’exportation, et pour son industrie minière. Beaucoup de ces exportations ont été effectuées depuis l’époque coloniale.

Ces dernières années, le Honduras est devenu une importante destination touristique internationale. Après l’indépendance du Honduras de l’Espagne au XIXe siècle, sa croissance économique était liée à sa capacité à développer des produits attractifs pour l’exportation, accélérant son activité économique avec l’exploitation des métaux précieux. Le Honduras entretient des relations commerciales avec des pays à travers les Amériques, en raison de son accès à deux océans, l’Atlantique et le Pacifique, qui lui permettent d’entretenir des relations commerciales avec des pays des cinq continents.

Le Honduras possède l’une des économies les plus faibles du continent américain, son PIB nominal est estimé à 25 314 millions de dollars et son revenu par habitant est de 2 593 dollars. On estime que ce pays compte 9 251 313 habitants. La CEPALC prévoit une croissance lente au Honduras, mais il convient de noter que les envois de fonds totaux représentent 20% du produit intérieur brut de l’économie hondurienne. Au cours du premier mois de 2020, le Honduras a reçu 490 millions de dollars d’envois de fonds.

Uruguay

Historiquement, la production uruguayenne reposait sur le secteur agricole, même si au cours des dernières décennies, le poids des autres secteurs de l’économie a considérablement augmenté, car il se distingue par sa grande variété de ressources naturelles et par une excellente organisation des entreprises. En outre, au cours des deux dernières décennies, l’industrie du logiciel a émergé, réalisant des exportations considérables.

Selon les Nations Unies, c’est le pays d’Amérique latine avec le plus haut niveau d’alphabétisation. En plus d’être le quatrième pays avec l’espérance de vie la plus élevée.

Le relief géographique uruguayen fait partie des plaines pampéennes et est constitué de vastes plaines ondulées traversées par des collines de basse altitude appelées lames. Les plus importants sont ceux appartenant à la lame Haedo et à la lame Grande. Son point culminant est le Cerro Catedral, à 514 mètres.

L’Uruguay est un petit pays caractérisé par une économie assez stable. Cette nation sud-américaine a un PIB nominal de 62 917 millions de dollars et un revenu par habitant de 17 818 dollars. La population totale de l’Uruguay est de 3 473 727 habitants.

Selon le Fonds monétaire international, l’Uruguay a connu une croissance économique de 0,5% en 2019, mais on estime que pour cette année 2020, l’économie uruguayenne croîtra de 2,1%. . En 2019, les exportations de ce pays ont augmenté de 0,7%, se démarquant des produits agricoles considérés comme une principale source de revenus pour l’Uruguay.

Chili

Le Chili est un pays situé à l’extrême sud-ouest de l’Amérique du Sud. Son vaste secteur économique comprend les services, les mines, l’industrie agricole, l’industrie financière, l’industrie du tourisme et l’industrie forestière. Le Chili est établi comme l’économie la plus dynamique d’Amérique latine, en outre, il a la cote de dette extérieure la plus favorable du continent.

Le Chili est le plus grand producteur mondial de cuivre, de lithium, d’iode et d’autres produits tels que les raisins frais, les myrtilles, les prunes, les pommes sèches, le saumon, la truite et le carbonate de lithium. En outre, c’est la troisième destination touristique en Amérique du Sud et la quatrième en Amérique latine.

Les vestiges archéologiques les plus anciens du Chili ont été localisés à Monte Verde (région de Los Lagos), appartenant à la fin du Paléolithique supérieur, ce qui en fait le premier établissement humain connu en Amérique. Dans cette période, la culture Chinchorro se démarque, développée dans le nord du pays entre 5000 et 1700 avant JC. C., le premier au monde à momifier artificiellement ses morts.

Le Chili a l’une des économies les plus efficaces d’Amérique latine, son PIB nominal est estimé à 308 588 millions de dollars et son revenu par habitant est de 15 854 dollars. On estime que ce pays compte une population de 19 116 208 habitants.

L’économie chilienne a été affectée en 2019, par des problèmes politiques et sociaux. Les exportations totales de ce pays ont chuté de 8%. Les produits que le Chili a le plus exporté en 2019 étaient concentrés de cuivre, saumon, cerises, vin en bouteille et raisins. D’ici 2020, on estime que l’économie chilienne croîtra de 1,2%.

El Salvador

L’une des principales caractéristiques de l’économie salvadorienne est qu’elle est dollarisée. Actuellement, cette nation se classe au troisième rang de l’indice de développement humain dans toute l’Amérique centrale, grâce aux investissements réalisés dans les infrastructures.

Ce pays d’Amérique centrale se distingue par son exportation de produits agricoles dans le monde entier, il se distingue également par son industrie commerciale et animale. Parmi les articles à exporter figurent le café, le sucre, les textiles, les vêtements, l’or, l’éthanol, les produits chimiques, l’électricité, la fonte et l’acier. Il se distingue également par la promotion d’un environnement favorable au libre-échange et à l’investissement.

Depuis le milieu du XXe siècle, le processus d’industrialisation du pays d’Amérique centrale a été favorisé selon le modèle de «substitution des importations», c’est-à-dire de produire dans le pays lui-même les produits qui autrement devaient être importés. Les premiers résultats ont été remarquables, malgré le marché intérieur limité et le manque de matières premières et de technologie.

Ce pays d’Amérique centrale a un PIB nominal de 27 918 millions de dollars et son revenu par habitant est estimé à 4 126 dollars. La population totale d’El Salvador s’élève à 6 427 479 habitants.

L’économie salvadorienne n’a progressé que de 2,3% en 2019, grâce à l’excellente croissance du secteur du crédit du pays. Les principaux produits exportés par El Salvador en 2019 sont les suivants: vêtements, produits en plastique, articles en papier et en métal.

Pérou

Le Pérou est considéré comme un marché émergent avec un score élevé sur l’indice de développement humain et une économie à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. Ses principales activités économiques comprennent l’agriculture, l’exploitation minière, la pêche, la construction, l’industrie pétrolière et le commerce.

La culture péruvienne est diversifiée en raison du métissage intense qui a pris naissance dans la colonie. À cela s’ajoute l’influence ultérieure des migrations du XIXe siècle en provenance de Chine, du Japon et d’Europe. La langue principale et la plus parlée est l’espagnol, bien qu’un nombre important de Péruviens parlent diverses langues maternelles, la plus répandue étant le quechua du sud.

L’ancien Pérou était une région de civilisations successives depuis l’émergence de Caral-Supe en 3200 av. C. L’Empire Inca était le dernier État autochtone ou autochtone, qui dominait une grande partie de l’ouest de l’Amérique du Sud vers le XVe siècle. Au siècle suivant, la conquête de l’Inca fut prévue, après quoi le territoire fut configuré comme une vice-royauté de l’Empire espagnol articulé autour de l’exploitation de l’argent et de l’or avec le travail forcé des peuples indigènes et des esclaves africains dans les mines et les fermes.

Le Pérou a une monnaie assez forte, son PIB nominal est de 240 175 millions de dollars et son revenu par habitant s’établit à 7 316 dollars. Ce pays compte 32 971 846 habitants. En 2019, l’économie péruvienne a connu une croissance lente, mais on estime que d’ici 2020, le PIB pourrait augmenter jusqu’à 4%. Le gouvernement péruvien se concentrera principalement sur les investissements publics et les travaux de construction. L’industrie minière, l’industrie pétrolière et les produits agricoles sont les principales sources de revenus de l’économie péruvienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

ECONOMIE | L’Espagne sera la seule économie de l’UE qui n’aura pas retrouvé en 2022 son PIB d’avant la pandémie

En fait, selon les estimations de l'exécutif communautaire, l'Espagne sera le seul pays de…