Le président iranien Ebrahim Raisi a appelé dimanche (11.02.2024) à l’exclusion d’Israël de l’ONU, alors que le 45e anniversaire de la révolution islamique de 1979 était marqué par des rassemblements à Téhéran et dans d’autres grandes villes.

Le soutien à la cause palestinienne et à la lutte du groupe terroriste Hamas contre Israël dans la bande de Gaza, ainsi que la critique des pays occidentaux, ont constitué le thème principal des cérémonies traditionnelles.

« Nous proposons d’exclure l’entité sioniste des Nations unies », a déclaré M. Raisi. « Ce qui se passe aujourd’hui à Gaza est un crime contre l’humanité », a-t-il déclaré dans un discours prononcé sur la place Azadi de la capitale, où l’on scandait « à bas les États-Unis », « à bas Israël » et « à bas le Royaume-Uni ».

Il a également accusé Israël d’avoir « violé 400 déclarations, résolutions et accords » signés au sein d' »organisations internationales ».

L’Iran, qui ne reconnaît pas Israël en tant que pays, est l’un des principaux soutiens du Hamas dans le conflit déclenché le 7 octobre à la suite d’une attaque sans précédent du mouvement terroriste palestinien dans le sud d’Israël, qui a fait plus de 1 160 morts, pour la plupart des civils.

DW

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

IRAN | Le procès de l’avocat de la famille de Jina Mahsa Amini reporté

Une source qui s’est entretenue avec le Réseau pour les Droits humains au Kurdistan (Kurdi…