Le ministre de la Santé publique de la République dominicaine, Rafael Sánchez Cárdenas, a indiqué ce mardi que le nombre de personnes décédées des suites d’une consommation d’alcool frelatée était passé à 177.

Le 1er mai, Sánchez Cárdena a signalé que 136 personnes étaient mortes de cette consommation, de sorte que les autorités craignent qu’au cours des 10 derniers jours, 43 autres personnes aient perdu la vie en République dominicaine.

Sánchez Cárdenas a assuré début mai que la consommation d’alcool fait maison avec des niveaux élevés de méthanol est devenue une préoccupation majeure pour la santé publique dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SECURITE | Le président mozambicain accuse la presse de «faire le jeu des terroristes»

Le conflit armé dans la province de Cabo Delgado, au nord du Mozambique, à la frontière av…