Un tribunal japonais a confirmé lundi l’interdiction des mariages homosexuels dans ce pays. Il a affirmé que cette restriction ne viole pas la Constitution et a rejeté les demandes d’indemnisation de trois couples qui ont déclaré que leur droit à l’union libre et à l’égalité avait été violé.

La décision du tribunal de district d’Osaka est la deuxième décision sur la question et est en contradiction avec une décision rendue l’année dernière par un tribunal de Sapporo qui a déclaré inconstitutionnelle l’interdiction des mariages homosexuels.

Cela souligne à quel point la question continue de diviser au Japon, le seul membre du Groupe des sept grands pays industrialisés qui ne reconnaît pas les unions homosexuelles.

Dans sa décision, le tribunal d’Osaka a rejeté la demande des plaignants d’un million de yens (7 400 $) de dommages et intérêts par couple pour la discrimination à laquelle ils sont confrontés.

Les plaignants – deux couples d’hommes et un couple de femmes – faisaient partie des 14 couples de même sexe qui ont intenté des poursuites contre le gouvernement dans cinq grandes villes – Sapporo, Tokyo, Nagoya, Fukuoka et Osaka – en 2019 pour violation des droits syndicaux et de l’égalité.

Ils ont fait valoir qu’ils avaient été illégalement discriminés en étant privés des mêmes avantages économiques et juridiques dont bénéficient les couples hétérosexuels grâce au mariage.

Le soutien à la diversité sexuelle s’est lentement développé au Japon, mais les protections juridiques pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres font toujours défaut. La population LGBTQ est souvent confrontée à la discrimination à l’école, au travail et à la maison, ce qui pousse de nombreuses personnes à cacher leur identité sexuelle.

Des groupes de défense des droits avaient fait pression pour qu’une loi sur l’égalité soit adoptée avant les Jeux olympiques de Tokyo de l’été dernier, lorsque l’attention internationale s’est concentrée sur le Japon, mais le projet de loi a été tué par le parti conservateur au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SYRIE | Dans le camp al-Hol, les enfants apprennent à torturer et à tuer

L’opération anti-EI menée par les forces arabo-kurdes dans le camp al-Hol se poursuit depu…