La République islamique d’Iran a empêché la famille de Jina Amini, qui devait se rendre en France recevoir le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, décerné à Jina Mahsa Amini et au mouvement « Femmes, vie, liberté », en confisquant leurs passeports.

Les parents et le frère de Jina Mahsa Amini qui devaient recevoir le prix Sakharov* qui lui était décerné à titre posthume, ont été interdits de quitter l’Iran selon l’avocate de la famille Me Chirinne Ardakani (cité par AFP) qui a ajouté qu’« ils ont été interdits de monter à bord du vol qui devait les conduire en France pour la remise du prix Sakharov et de quitter le territoire hier à minuit alors qu’ils étaient munis d’un visa. Leurs passeports ont été confisqués ».

*Le Prix Sakharov 2023 « pour la liberté de l’esprit » du Parlement européen à été attribué à Jina Mahsa Amini, une jeune femme kurde dont le meurtre par la police des mœurs iranienne pour un voile « mal porté » a déclenché les protestations anti-régime dans tout l’Iran, et au mouvement « Femme, Vie, Liberté » en Iran.

KAUF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

ETATS-UNIS | 49 fusillades enregistrées depuis janvier 2024

À eux seuls, les habitants des États-Unis possèdent près de la moitié des armes à feu déte…