Yecenia Ramírez Sosa ou Yess Ramírez est une écrivaine de contes, de poèmes et de théâtre. La plupart de son travail est dédié aux enfants et aux jeunes. L’écriture est en effet une activité très populaire à Cuba où la société et surtout le milieu scolaire accordent beaucoup d’importance à la littérature dans la formation des enfants et des jeunes à travers la poésie, le conte et le théâtre.

Yess Ramírez est l’une des nombreux écrivains qui visitent souvent les écoles pour raconter des histoires et des contes aux enfants, encouragent les interactions pour réveiller en particulier les plus timides et organisent des jeux de rôle que les enfants adorent. Ces activités jouent alors un rôle important dans l’épanouissement de ces jeunes  et une consolidation positive dans leurs formations scolaires et sociales de manière générale, tout en visant à promouvoir la lecture en tant qu’activité qui renforce une culture inclusive.

Yess Ramírez, est le pseudonyme artistique de Yecenia Ramírez Sosa. L’adolescente a commencé à écrire vers l’âge de douze ans de nombreuses histoires qu’elle garde encore, des nouvelles et des romans de nombreux personnages et des poèmes qu’elle déclame dans les activités scolaires. Depuis, elle a voulu être écrivaine, publier des livres et se former en tant qu’intellectuelle dédiée aux lettres. Mais le rêve devait attendre.

Diplômée en Communication Sociale de l’Universidad de Oriente en 2008, elle s’est intégrée dans le monde littéraire depuis 2013. L’écrivaine est aujourd’hui scénariste à la radio et à la télévision, promotrice culturel et membre de l’Association Hermanos Saíz, une organisation qui rassemble la jeune avant-garde artistique de l’île. Elle est également coordinatrice du projet Grafomanía depuis 2014, un projet de promotion des œuvres de jeunes écrivains nés après 1980.

Née le 11 août 1985 à Guantánamo, dans la province orientale de Cuba, cette mère célibataire de 35 ans qui partage son temps entre l’écriture et son fils de 10 ans compte déjà trois livres à son actif, tous développant de courtes proses fascinantes et entrainantes:

  • Coleta, corazón de papel (Editorial El Mar y la Montaña, 2017) catégorie théâtre pour enfant.
  • Retazos (Ediciones La Luz, 2028) catégorie poésie pour enfant.
  • Los ombligos del mundo (Editorial El Mar y la Montaña, 2019) catégorie poésie pour adulte

Yess Ramírez est une personne très ouverte et extravertie qui jouit d’une vie sociale assez riche et profite de son mieux de son entourage tout en se gardant de négliger de vivre sa propre histoire. Ses œuvres en effet ne manquent pas de refléter son quotidien, son ouverture aux autres, tout en conservant cette liberté qu’elle exprime si bien à travers un style de proses qui lui est propre.

«J’écris en prose. Ma poésie est par essence une poésie intime et sociale. Je m’inspire de la vie, des histoires de mon entourage et de mes propres histoires. »

«La prose me laisse cette liberté à laquelle j’aspire d’un point de vue stylistique et personnel. Je déteste la servitude, le besoin louable de s’adapter à quelque chose sans avoir la capacité d’inverser le processus.»

L’auteure est l’une des nombreuses femmes dans le monde qui embrassent le métier d’écrivaine, une industrie comme beaucoup d’autres, profondément dominée par les hommes. Les sociétés qui limitent généralement les femmes à des activités secondaires les empêchent d’acquérir le privilège de s’engager dans des tâches purement intellectuelles, alors qu’elles doivent souvent investir leur temps dans des activités domestiques. Yess Ramírez, pour sa part, a su extraire ce qu’il y a de positif entre ses responsabilités familiales et ses activités professionnelles malgré les difficultés relatives à ses conditions de femme.

«Être mère et écrivaine sont deux carrières difficiles. Planifier le temps de me consacrer avec amour et dévouement à ces deux passions a été l’un de mes plus grands défis. Être mère m’a fait grandir, ainsi que ma carrière d’écrivaine. Au creux de cette croissance, je me heurte à de nombreux sacrifices dans ma vie personnelle, mais cela en vaut la peine à 100%. »

Les livres de Yess ne sont disponibles que dans les librairies à Cuba, et elle envisage des possibilités pour les rendre disponibles sur Internet afin d’atteindre un plus grand nombre de lecteurs et lectrices dans le monde. Mais en attendant, le Cubaine travaille sur un projet qui développe une histoire personnelle. Il s’agit d’une relation empathique entre mère et fils racontée à travers une histoire d’amour nuancée de douleur, dans un contexte d’espoir et de lutte contre les pires obstacles.

«Ce projet s’appelle Pies de Leche « Pieds de Lait », une histoire qui reprend l’expérience de mon fils quand, à l’âge de cinq ans, il a souffert du syndrome de Guillain Barre et a souffert d’une paralysie de ses membres inférieurs, et s’est vu dépendant d’un fauteuil roulant. Heureusement, le cauchemar n’a duré que six mois environ, et ce fut l’expérience la plus troublante de ma vie. »

Voici un extrait d’un poème de Yess:

PADRES INVISIBLES

Welcome, bienvenue,

Willkommen, dicen.

No importa el país

Del que procedan,

En todas las esquinas

Hay muchachos esperando.

Víctimas del tiempo

Cacharrean su armazón

Y preguntan por qué,

Sin ignorar las aflicciones

Que padecen

Los demás personajes

De la historia.

En cada esquina mataperrean

chicos,

Que crecencon el dolor

De sus padres invisibles

Y el antojo de tenerlos.

En cada esquina

Zarpan barcos,

Sin tiempo

A una despedida.

Joseph LEANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Un día como hoy, nacía… Friedrich Nietzsche

La vida del filósofo fue volviéndose cada vez más retirada y amarga a medida que avanzaba …