Le Gang 400 Mawozo qui contrôle les Communes de Croix-des-Bouquets, Ganthier et Thomazeau, etc. dans une logique de renforcement de ses rangs et d’accroissement de ses territoires, s’engage depuis quelques temps dans un processus de recrutement de jeunes hommes dans certains quartiers des zones sous son contrôle, dont Latremblay.

Des membres de ce gang circulant lourdement armés sont informés par des « antennes » qui identifient selon des critères les jeunes hommes qui répondent à leurs exigences pour rejoindre le gang selon nos sources.

Selon ces mêmes sources, les nouvelles recrues auraient reçu une somme comprise entre 200 USD et 300 USD pour rejoindre le gang dans les rangs des moins gradés, en fonction du potentiel qu’il a à offrir.

Ce processus de recrutement et de prolifération plus aisée du gang commence après l’assassinat du chef de la brigade de la zone, une brigade citoyenne qui travaillait notamment pour empêcher à des individus de commettre des actes malhonnêtes dans la zone. Son assassinat a été un signal pour créer la peur chez la population et empêcher tout regroupement ou organisation de quartier.

Haïti depuis quelques temps, fait face à une insécurité économique et sociale entretenue par un chômage et une inflation sans aucun signal clair de la part des autorités pour améliorer la situation des haïtiens.

« Le banditisme semble devenir un métier presque plus rentable que beaucoup de professions dans ce pays » s’indigne un jeune homme qui a pris des cours d’informatique bureautique, n’ayant pas les moyens de se rendre à l’Université.

Le phénomène de gangs armés gagne chaque jour plus de terrain dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ainsi que plusieurs autres zones avoisinantes. Les gangs imposent leurs lois face à l’impuissance manifeste de la police pour protéger la population. Des exactions sont commises au quotidien qui vont de cas de kidnapping, vols à mains armées, assassinats, incendies de véhicules, aux guerres de territoire, etc, ce qui fait de Port-au-Prince un véritable enfer pour les haïtiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SYRIE | Assassinats en série à DEIR-EZ-ZOR

Au cours des 2 dernières semaines, un médecin, 2 civils, 2 membres de sécurité intérieure …