Dans la communauté Wayuu, dans le département de La Guajira, la vie nocturne est très difficile. Cette communauté a  donc décidé d’expérimenter un éclairage inhabituel avec le Waterlight, une lampe qui se charge grâce à de l’eau salée.

« Il y a des populations qui ont de nombreux besoins, mais qui disposent d’un excès d’eau salée », rapporte Juan Felipe Avendaño, chef de projet chez E-Dina, une startup basée à Bogotá, qui a rejoint l’agence de publicité mondiale Wunderman Thompson pour développer ce projet.  

« C’est une lampe de poche utile à ceux qui veulent continuer à faire leurs travaux d’artisanat ou d’autres tâches nocturnes, mais aussi pour ceux qui veulent aller à la pêche. »

« Un avantage par rapport aux équipements qui accumulent l’énergie solaire ou éolienne est que vous n’avez pas à attendre qu’il se charge, car la charge en eau est immédiate », ajoute Avendaño.

« Nous voulions qu’il tienne compte du contexte où sera utilisé le produit, nous nous sommes inspirés de la culture Wayuu », explique Diego Rodríguez, directeur de Wunderman Thompson Colombie.

Cette nouvelle invention est vendue à des organisations non gouvernementales et au gouvernement, bien qu’il soit prévu de l’industrialiser d’ici la fin de cette année ou au début de l’année suivante.

Il est prévu qu’il puisse être distribué dans les magasins. Ses inventeurs pensent que cette lampe peut également s’avérer utile aux personnes qui font du camping ou qui font face a des catastrophes naturelles. María

Alejandra Correa Vargas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

ECONOMIE | L’Espagne sera la seule économie de l’UE qui n’aura pas retrouvé en 2022 son PIB d’avant la pandémie

En fait, selon les estimations de l'exécutif communautaire, l'Espagne sera le seul pays de…