Des dizaines de manifestants issus de plusieurs associations indépendantes se sont réunis sur la Place des Nations le samedi 15 octobre 2022 à Genève, afin d’exiger la démocratie et protester contre la politique et la dictature du président Kaïs Saied.

« Aujourd’hui on se trouve face à une situation où on a un président qui a été élu, sauf qu’il a trahi tous les tunisiens, il a trahi la Constitution, il a dissout complètement et a fermé le parlement, il détient le pouvoir législatif, parlementaire et administratif, c’est vraiment une dictature… », selon ce qu’a déclaré Yassim à la rédaction de LE COURRIER DU MONDE.

Ce mouvement à Genève consiste à appuyer les mouvements qui ont lieu en Tunisie, en profitant de réunir l’ensemble des tunisiens vivant en Suisse, France, Belgique et Allemagne.

Outre la dénonciation de la dictature présidentielle, les manifestants en ont profité pour faire un rappel à la crise économique et l’inflation dont le pays fait face, et qui selon eux seraient une conséquence de la mauvaise gouvernance de Saied.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Massacres en Iran: Les USA frappent le portefeuille des responsables iraniens

Le régime iranien a intensifié ses actions agressives contre le peuple iranien dans le cad…