L’organisation faitière kurde d’Europe, le KCDK-E accuse le président turc Erdogan d’être responsable des récentes attaques terroristes qui frappent l’Europe et appelle à un combat commun. 

« La France et l’Autriche ont été délibérément choisies comme cibles: la France, parce qu’elle critique la politique d’Erdogan, et l’Autriche, parce que les activités des services secrets turcs (MIT) y ont été dénoncées. »

Le Congrès de la Société démocratique kurde en Europe (KCDK-E) a publié ce communiqué après l’attaque terroriste de Vienne :

« Le gouvernement fasciste AKP / MHP commet des massacres contre des peuples et des communautés religieuses au Kurdistan, au Moyen-Orient et dans le Caucase. Son chef fasciste ne se contente plus de ses sales guerres au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans le Caucase, il emmène désormais ses jihadistes paramilitaires de l’EI vers les pays d’Europe, qui sont contre sa politique fasciste et meurtrière Après les attentats terroristes en France, l’attaque barbare de Vienne a une fois de plus confirmé nos avertissements.

La France et l’Autriche ont été délibérément choisies comme cibles: la France, parce qu’elle critique la politique d’Erdogan, et l’Autriche, parce que les activités des services secrets turcs (MIT) y ont été dénoncées. (…)

Erdoğan veut semer la peur parmi les États et les peuples d’Europe, les faire chanter avec ses actions terroristes et ainsi gagner le pouvoir, afin qu’ils ferment les yeux et gardent le silence sur son occupation et ses massacres au Kurdistan et dans la région environnante.

Nous appelons une fois de plus les peuples et les États d’Europe à prêter attention et à sanctionner le dictateur fasciste Erdoğan. Erdoğan et ses jihadistes sont des ennemis de l’humanité.

Il est clairement visible que c’est Erdoğan qui donne l’ordre de ces attentats terroristes. Les consulats et institutions turcs fournissent la base de l’exécution et de la planification.

Pour éviter de nouveaux massacres et attentats terroristes, nous devons constamment développer notre coexistence avec toutes nos différences. Pour cette raison, nous appelons les peuples à lutter ensemble contre le fascisme.Appel à des rassemblements commémoratifs à Vienne et à ParisNous, [les Kurdes], comprenons le peuple autrichien et français parce que nous vivons la même douleur. Afin de partager la douleur et de lutter ensemble contre l’EI, qui appartient aux gangs islamistes d’Erdoğan, nous organiseront des rassemblements commémoratifs pour les victimes le samedi 7 novembre à Vienne, à Paris et dans tous les autres endroits où se trouvent des centres communautaires de la KCDK-E.

Nous appelons nos organisations membres à commémorer les morts avec des photos des victimes des massacres de l’EI en Autriche, en France et au Kurdistan et avec des drapeaux des FDS, YPG et YPJ, qui sont considérés comme des symboles de la lutte contre la barbarie de l’EI. [Soyons aux côtés] des peuples d’Europe. (…)

Nous ne nous inclinerons pas devant le dictateur fasciste Erdogan et ses gangs barbares de l’EI.

En tant que KCDK-E, nous partageons la douleur des citoyens d’Autriche. Nous exprimons nos condoléances aux proches des victimes et souhaitons aux blessés un prompt rétablissement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SUBVENTION | Programme de subvention d’enquêtes journalistiques de 2021

Les demandeurs de subvention doivent fournir un budget détaillé pour leur projet ainsi qu'…